Yves Wigt élu Président de France Digues

Nous avons l’honneur de vous annoncer l’élection d’Yves Wigt (SMAVD) à la Présidence de France Digues, association loi 1901 qui vise à structurer, consolider et représenter la profession de gestionnaire de digues, et à être un lieu d’échanges techniques et de formation.

Alors que l’association comptait en 2013 une dizaine de membres fondateurs, France Digues compte désormais 89 adhérents propriétaires ou gestionnaires d’ouvrages (Départements, EPCI, Syndicats, Communes…) mais également des membres associés avec l’Etat au travers du ministère de l’Écologie et du Développement Durable, des organismes de recherches tels que l’INRAE et le CEREMA et par ailleurs le Centre Européen de Prévention du Risque d’Inondation (CEPRI).

Les principales missions de l’association sont de renforcer les compétences métiers afin d’améliorer les pratiques et structurer la filière, de mettre en réseau les gestionnaires de l’ensemble du territoire national pour diffuser et partager le savoir et les bonnes pratiques, représenter la profession en étant la voix des gestionnaires auprès de l’Etat et du grand public et développer des outils métier et notamment un logiciel permettant de couvrir bon nombre des actes réalisés en matière de gestion des digues.

Le président se chargera avec l’appui des trois employés de l’association, des élus et techniciens de la France entière, de mener en 2021 un programme d’action ambitieux avec :

  • 4 journées techniques (éléments stratégiques pour déposer un système d’endiguement, être élu d’une structure gestionnaire de digues, gestion de la végétation sur les digues, intervention d’urgence et gestion en crue).
  • L’organisation de formations à façon, un webinaire sur les essais géotechniques, la participation au Congrès International des Grands Barrage ou encore à la conférence européenne sur la gestion des risques d’inondation.
  • Poursuivre le développement et la diffusion du logiciel SIRS Digues et la formation de sa communauté d’utilisateurs.
  • Animer différents groupes de travail et plus généralement son comité technique sur les évolutions des corpus règlementaires et techniques.
Imprimer cet article Imprimer cet article