Les Iscles de Milan

Contexte

Les zones urbaines de Cheval Blanc et de Cavaillon étaient partiellement protégées des inondation par une voie ferrée.  Le PPRi a permis de démontrer la dangerosité de la situation en illustrant les risques associés à une éventuelle rupture des ces ouvrages. En parallèle, les études réalisées par le SMAVD ont confirmé le risque de rupture par surverse dès la crue centennale.

Afin de mettre en sécurité les communes de Cheval-Blanc et de Cavaillon, le SMAVD a engagé depuis 2011 des réflexions visant à sécuriser le secteur. Aux côtés de l’Agglomération Luberon Mont de Vaucluse, les équipes du syndicat ont été missionnées pour concevoir et faire réaliser un véritable ouvrage de protection contre les crues de la Durance.

Nature des travaux réalisés

Ainsi, après 5 ans d’études et de procédures administratives, les travaux ont démarré en mai 2016. Ces derniers se sont étalés sur un linéaire de 3 kilomètres environ. Ils ont concerné :

  • des dévoiements de réseaux secs préalables (France Telecom, ENEDIS)
  • la réalisation d’un ouvrage en remblai le long de la voie ferrée Cavaillon Pertuis et le long du canal Saint Julien
  • la mise en place de dispositifs visant à protéger les ouvrages contre les différents risques : animaux fouisseurs, érosions externes en crue, érosions internes…
  • la mise en œuvre de techniques spécifiques de renforcement de sol (compactage dynamique)
  • l’ancrage de la digue sur un remblai ferroviaire
  • le rétablissement des systèmes de canaux gravitaire permettant l’irrigation des terres agricoles du secteur

Le montant total des travaux a été financé à 60 % par la Communauté Luberon Monts de Vaucluse, à 20% par le Conseil Régional et à 20% par le Conseil Départemental. Quant à lui, le SMAVD a porté la maîtrise d’ouvrage temporaire de l’opération, l’ingénierie, le montage du financement et les avance de trésorerie.

Imprimer cet article Imprimer cet article