La Roque d’Anthéron – Charleval – Mallemort

La restructuration du système de protection contre les inondations des communes de La Roque d’Anthéron, Charleval et Mallemort a été engagée à la suite des crues de 1994 par la réalisation de plusieurs tranches de travaux successives :

– 1996-1999 : premiers travaux sur la commune de la Roque d’Anthéron (digues des Baraques, du camping,…)

– 2010-2011 : première tranche sur la commune de Mallemort (Digue des Païsses, épi de Pradelle)

– 2011-2012 : travaux sur la commune de Charleval (Digue des Royères, Digue et épi du Colombier)

– 2014 : travaux de restructuration de la digue des Prises à Mallemort

Ces travaux ont été autorisés dans le cadre du programme global de restructuration du système de protection du secteur La Roque d’Anthéron, Charleval, Mallemort en rive gauche, et Lauris en rive droite (arrêté interpréfectoral d’autorisation du 13 octobre 2006).De décembre 2016 à juin 2017, la digue des Launes a été construite sur la commune de la Roque d’Anthéron. Elle correspond à la dernière tranche de travaux en rive gauche et permet un comportement maîtrisé du système d’endiguement dans sa globalité, protégeant les trois communes.

Les travaux ont consisté à prolonger le système existant sur 1700 ml en amont. Il a été choisi d’implanter la nouvelle digue à distancedu lit de la rivière, pour ne pas contraindre l’espace de mobilité de celle-ci, limiter les coûts et éviter tout impact sur la rive opposée ou à l’aval. La digue assure une protection contre tout débordement jusqu’à une crue de temps de retour de retour 50 ans et sa fiabilité est garantie jusqu’à la crue exceptionnelle.

L’ouvrage comprend ainsi :

  • 700 ml de sections renforcées aux déversements qui apporteront une protection jusqu’à 4000 m3/s puis autoriseront des surverses limitées, contrôlées et sans risque de rupture pour les crues supérieures
  • 1 000 ml de sections insubmersibles pour la crue exceptionnelle fixée à 6500 m3/s.

Les travaux de cette dernière tranche, sous maîtrise d’ouvrage temporaire du SMAVD, ont été conduits par le service de maîtrise d’œuvre du SMAVD et réalisés par le groupement d’entreprises GUINTOLI-EHTP pour le lot terrassements, et AER Eiffage pour le lot équipements. Ils comprenaient notamment :

  • la réalisation de 30 000 m3 de remblais d’apport ;
  • la mise en œuvre de 2 000 m3 de gabions-boites et de 5 000 m2 de matelas de gabions sur les parties renforcées aux déversements ;
  • la création de 1 100 ml de caniveau béton pour rétablir les canaux d’irrigation ;
  • la végétalisation de 25 000 m2 de talus.

Ces travaux d’un montant total de 2 000 000 € HT ont été financés par la Région PACA, le Département des Bouches du Rhône, EDF et la commune de La Roque d’Anthéron.

Imprimer cet article Imprimer cet article