Tous les articles par Webmaster

Comité de Pilotage Natura 2000 du 22 novembre 2017

Le rendez-vous annuel du comité de pilotage du site Natura 2000 de la Durance s’est déroulé le 22 novembre dernier dans les locaux du SMAVD à Mallemort. Une soixantaine de personnes a répondu à l’invitation du Président du COPIL, Jérôme DUBOIS, maire de Volx. Elus, représentants de l’Etat, industriels, associations et usagers… ont pris connaissance de l’état d’avancement présenté par le SMAVD des principales actions du Document d’Objectifs validé en 2012. La DDT des Hautes Alpes a notamment donné des informations sur la délimitation du Domaine Public Fluvial en Moyenne Durance, dossier tant attendu par les membres du COPIL. L’année écoulée aura vu la réalisation d’actions d’envergure comme la passe à Apron de Peipin, les aménagements en faveur de la Cistude à La Roque d’Anthéron ou les travaux de réhabilitation des gravières du Puy Sainte Réparade. D’autres actions d’envergures sont prévues en 2018 pour la protection et la valorisation des sites duranciens.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

 

 

Yves WIGT nommé représentant du SMAVD au Comité de Bassin Rhône-Méditerranée

La composition des Comité de Bassin a été modifiée en application de la loi d’aout 2016 relative à la reconquête de la biodiversité et du décret n°2017-951 du 10 mai 2017.

Pour le bassin Rhône-Méditerranée, 6 Etablissements Publics Territoriaux de Bassin (EPTB) et 2 Etablissements Publics d’Aménagement et de Gestion des Eaux (EPAGE) ou assimilés rejoignent ainsi le Comité de Bassin. Le SMAVD fait partie des 6 EPTB qui sont appelés à y siéger.

Suite à sa désignation par le Comité Syndical du SMAVD, le Président, Yves WIGT, a été nommé représentant du Comité bassin par arrêté ministériel du 8 décembre 2017.

Il a ainsi participé au Comité du 15 décembre 2017.

Prise de compétence GEMAPI

Le Syndicat de la Durance a réuni les 13 intercommunalités de la Durance

Ce vendredi 16 novembre, une cinquantaine d’élus – présidents de grandes communautés d’agglomération et de plus petites communautés de communes  – ont répondu présents à l’invitation du SMAVD.

Une table ronde, réunissant des élus, le directeur du SMAVD et un juriste, a permis de lancer les débats, sur les questions de la responsabilité du maire, des difficultés de financement de la compétence et de l’intérêt d’une approche mutualisée

Ils ont tous pu témoigner, débattre et interroger les spécialistes présents sur cette nouvelle prise de compétence au 1er janvier 2018.

Le SMAVD a présenté les résultats de ses travaux sur la GEMAPI sous la forme d’un document global, issu d’une mise en œuvre expérimentée avec une collectivité.

Retour d’expérience et éléments de méthode pour la prise de compétence GEMAPI

télécharger le document

Chaque intercommunalité s’est aussi vu remettre un document personnalisé, technique et financier, leur donnant tous les éléments pour pouvoir préparer un budget GEMAPI 2018.

Par ailleurs, le Syndicat a bien expliqué que toutes les options de mutualisation, de conventionnement et de délégation étaient possibles afin d’accompagner les intercommunalités dans cette prise de compétence. « La porte est grande ouverte ».

Enfin pour apporter dès à présent une réponse concrète, le SMAVD a proposé une solution, technique et budgétée pour les collectivités qui souhaitent confier au Syndicat, la réalisation des diagnostics pour les cours d’eau orphelins.

L’Association Nationale des élus de Bassin (ANEB) et «LA FRANCE VUE DE L’EAU »

L’ANEB, dont Yves WIGT, président du SMAVD est membre fondateur, a été créée le 28 mars 2017, et vise 3 objectifs prioritaires :

  • Sensibiliser sur l’importance des politiques de l’eau ;
  • Exiger et accompagner la mise en place réelle d’une gestion globale de l’eau par bassin versant ;
  • Décliner concrètement les principes de solidarité.

Elle s’appuie sur la mise en place d’un RESEAU d’ELUS afin de co-construire dans une dynamique « ascendante » des propositions et les défendre et de développer les échanges entre élus sur les territoires.

Pour cela l’ANEB lance une grande dynamique nationale,  « La France vue de l’eau » qui se propose, à partir de réunions sur le terrain, de co-construire des premières propositions, qui seront réunies dans une première version du « livre blanc » (qui sera actualisée tous les ans).

Les cibles et les objectifs associés sont d’une part, les élus qu’il faut mobiliser pour co-produire des messages et partager les expériences et d’autre part l’Etat auprès duquel il est nécessaire de légitimer et rendre visible l’appel de l’ANEB à la mise en place d’une organisation territoriale favorisant vraiment la gestion équilibrée, durable et intégrée de l’eau par bassin versant.

Les « Rendez-vous près de chez vous » de la France vue de l’Eau seront des temps conviviaux d’échanges entre élus autour de la gestion de l’eau. Ils seront animés par un ou des élu(s), avec l’appui d’une structure « technique » pour l’organisation pratique et les restitutions. L’EPTB sera ainsi mobilisé, en association avec les autres structures de gestion qui le souhaitent.

Une journée de formation à destination des élus souhaitant organiser ces rencontres  va été organisée le 8 novembre 2017 au SMAVD (cf. la rubrique agenda) par le SMAVD et l’ARPE qui relaient localement la démarche de l’ANEB.

Le programme détaillé et le  bulletin d’inscription est consultable à cette adresse.