Tous les articles par Webmaster

Comité de Pilotage PAPI Basse Durance

Le COMITE de PILOTAGE du PAPI BASSE DURANCE, pilotée par le SMAVD, s’est réuni le 2 octobre 2019, avec pour objet  de présenter le programme d’action qui sera mis en œuvre entre 2019 et 2021.

Qui était présent ?

Une quarantaine de participants (élus et représentants des collectivités, représentants de l’Etat, pompiers, chambre d’agriculture….) ont participé à cette réunion.

Pour dire quoi ?

Outre la présentation du programme d’études qui permettront  à l’avenir d’engager un certain nombre de travaux de confortement et de sécurisation d’ouvrages de protection, les échanges ont porté notamment sur la mise à jour des dispositifs de gestion de crise inondation qui seront mis en œuvre dans le cadre de ce PAPI (création et diffusion des Atlas de zones inondables, mise à jour opérationnelle des Plans Communaux de Sauvegardes, procédures d’organisation ….).

Au final, qu’est ce qu’il a été décidé ?

Les élus et les participants ont pu échanger sur les modalités et la mise en œuvre de ces actions concrètes qui permettront d’améliorer la sécurité des habitants de la vallée vis-à-vis du risque inondation de la Durance.

+ Plus dinfos sur le PAPI BASSE-DURANCE 

Bulletin hydrologique de la Durance – Été 2019

En résumé

La situation hydrologique de l’été 2019 met en lumière les modes très contrastés de gestion de la ressource en eau entre les bassins qui dépendent d’une ressource locale non sécurisée (rivières ou nappes phréatiques) et les territoires qui bénéficient des infrastructures de stockage et de transport d’eau de l’aménagement agro-industriel Durance-Verdon. Elle montre également le lien fort qui relie la gestion touristique des grandes retenues et l’agriculture irriguée d’une grande partie des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse.

L’été 2019 s’est caractérisé par d’importants déficits en eau dans la région qui ont affecté l’hydrologie, et donc les usages notamment agricoles, sur la plupart des affluents de la Durance non sécurisés par les aménagements. En ce qui concerne les périmètres sécurisés, l’irrigation agricole en Basse Durance (Bouches-du-Rhône et Vaucluse) n’a pas été contrainte et le volume d’eau du lac de Serre- Ponçon réservé à cette activité n’a pas été entièrement consommé. Le niveau du lac de Serre-Ponçon était insuffisant en début de saison en raison de conditions de fonte de neige atypiques en tête de bassin, ce qui a contraint fortement la gestion des activités aquatiques et rendu nécessaires les investissements par le Syndicat Mixte d’Aménagement et de Développement de Serre-Ponçon (SMADESEP).

Téléchargez le Bulletin dans son intégralité
Bulletin Hydrologique de la Durance – Été 2019