L’altération du fonctionnement de la rivière due aux aménagements hydroélectriques et aux extractions de granulats a profondément modifié les biotopes de la Durance. La recherche de nouveaux modes de gestion de la Durance visant à accroître la diversité et la qualité des milieux a donc été un des fondements de la création du SMAVD.

Cela passe par des actions d’entretien et de mise en valeur de la ripisylve et des milieux alluviaux, la restauration de milieux humides, le suivi scientifique de ces sites, la mise en place de passes à poissons, etc.

Le SMAVD est depuis 2006, opérateur et animateur du site Natura 2000-Durance

Imprimer cette page Imprimer cette page