Le SMAVD s’implique fortement dans la compréhension de l’évolution des milieux duranciens afin de mettre en œuvre toutes les mesures propices à l’expression de la diversité des milieux typiques et à leur bonne fonctionnalité.

L’approche du SMAVD n’est pas interventionniste, mais justement basée sur l’amélioration de la connaissance pour permettre au mieux  aux milieux et aux espèces de reconquérir  les espaces anthropisés.

Cette action s’articule ainsi autour de trois grands axes :

  • La connaissance de ces milieux et des espèces patrimoniales qui y vivent
  • La prévention des atteintes par une implication forte auprès des maitres d’ouvrages et usagers de la Durance
  • La restauration de milieux fortement dégradés
Imprimer cette page Imprimer cette page