La Durance est un bassin versant complexe et très aménagé sur lequel la formation comme la propagation des crues sont particulièrement variables (sous bassin versant concerné par les précipitations, limite pluie/neige, rôle des grands réservoirs, gestes d’exploitation sur la chaîne hydro électrique…). De manière générale on retiendra que :

  • les crues de fonte des neiges jadis fréquentes ont quasiment disparues au bénéfice du remplissage des réservoirs de Serre Ponçon et du Verdon,
  • les crues les plus fortes de Sisteron au Rhône ne sont quasiment pas influencées par les aménagements hydro électriques, en dehors des gestes d’exploitation (entonnement dans le canal ou restitutions),
  • le caractère mobile du lit rend la mesure de débit particulièrement complexe et aléatoire.

Une veille hydrologique renforcée

Dans ces conditions et dans l’attente de la mise en œuvre d’un système de prévision fiable sur les débits à attendre dans le lit de la Durance en crue par le Service de Prévision des Crues du Grand Delta en charge de cette compétence, le SMAVD a mis en place des moyens adaptés pour anticiper et analyser les crues :

  • Instauration d’astreintes sur la période d’Octobre à Mai afin de mobiliser 24/24 et 7J/7 des agents chargés d’analyser les conditions hydro-météorologiques, la formation des crues et leur propagation,
  • Mise en place de conventions d’échange entre les gestionnaires de réseaux de mesure (SPC et EDF) de manière à disposer en continu des débits mesurés dans la rivière,
  • Mise au point d’une méthodologie d’expertise de la formation et de la propagation des crues basée à la fois sur l’analyse des crues passées, des caractéristiques du bassin versant, des mesures réalisées et des images radar des précipitations,
  • Transmission d’informations en temps réel aux membres du SMAVD concernés sur les probabilités d’atteindre des débits commandant des actions particulières (grille débit prévu / information à transmettre / geste à prévoir) et sur le moment estimé du passage de ce débit le long de la vallée,
  • Mise au point et diffusion d’atlas cartographiques des risques permettant aux autorités compétentes pour la sécurité publique (Maires et Préfets) de formaliser les conséquences prévisibles des débits attendus.

Au-delà des différentes organisations et outils en place, le SMAVD et l’ensemble des acteurs du bassin versant se sont engagés dans une démarche de fiabilisation et de renforcement de la prévention et de la surveillance des crues dans le cadre de plusieurs actions de la Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation de la Durance (SLGRI).

Une assistance en période de crue

Enfin, le SMAVD s’engage auprès de ses membres et des acteurs de la vallée en période de crue en mobilisant ses équipes techniques lors des crues pour :

  • Porter conseil aux gestionnaires d’ouvrages notamment en matière de diagnostic et de prise de décision sur les interventions d’urgence à conduire,
  • Dans la mesure de ses moyens prendre en charge une partie des actions de terrain rendues nécessaires,
  • Faire part de sa connaissance du territoire et de son fonctionnement en crue pour organiser avec les autorités compétentes les actions d’alerte et de mise en sécurité des personnes,
  • Mettre en place et suivre les actions à réaliser après crue : retour à la normale, recueil des laisses de crue, visite technique des ouvrages de protection, définition des travaux de réparation à engager et rédaction de rapport permettant de valoriser les retours d’expérience.
Imprimer cette page Imprimer cette page