Ainsi, outre la production d’électricité (il produit en moyenne 6,5 milliards de kWh par an et représente 40 % de l’électricité produite en région PACA), cet aménagement permet d’acheminer l’eau sur le territoire, pour les besoins en eau potable (1,5 million de consommateurs), industrielle et agricole (irrigation de 150 000 hectares de terre).

Avec la construction de l’aménagement, les prises d’eau pour l’irrigation et l’eau potable qui existaient dans le lit de la Durance ont été reconstituées sur le canal EDF, les mettant ainsi à l’abri des crues. En Basse Durance, la dotation en eau pour assurer ces besoins, garantie par la réserve agricole de Serre-Ponçon en période estivale, peut atteindre pendant les mois de plein arrosage, 114 m3/s. Au total, 1,5 milliards de m3 sont prélevés pour l’irrigation en basse Durance et 230 millions de m3 pour alimenter en eau potable Marseille et sa région.

Le barrage de Serre-Ponçon est également devenu au fil du temps un pôle d’attraction touristique majeur, propice au développement des activités de loisirs et de sports nautiques. Le bassin de Serre-Ponçon représente aujourd’hui environ 40% de la fréquentation estivale des Hautes-Alpes et 10 à 12% des revenus touristiques annuels de ce département.

Imprimer cette page Imprimer cette page